Rente boursière "Pourquoi et comment construire une société civile immobilière (SCI)?"

Contrairement à SARL, EURL, SAS ou SASU, SCI ou Société Civile Immobilire n'est pas une société commerciale. Un civil, comme son nom l'indique, ne peut être constitué pour effectuer des transactions commerciales. C'est avant tout un outil de gestion de votre bien commun qui nécessite deux partenaires. Elle présente un certain nombre d'avantages en ce qu'elle permet l'intégration de tout ou partie des actifs immobiliers pour éviter la copropriété. C'est aussi un instrument légitime et sépare le pouvoir et la propriété. Structure flexible, aucun capital minimum requis.

Très souvent, il y a trois raisons pour démarrer une SCI. Tout d'abord, anticipez un transfert d'actifs ou même protégez votre partenaire en cas de décès. Enfin, évitez tout conflit entre les héritiers.

Différents types de SCI

– SCI de gestion: L'objectif principal est l'acquisition et la gestion de biens immobiliers à travers des baux commerciaux, des baux immobiliers. L'entreprise est l'unique propriétaire du bien.

– SCI familiale: prendre soin et préparer l'héritage familial. Cette forme de SCI est composée de membres de la même famille. La SCI familiale vise souvent l'héritage: l'objectif est d'anticiper les frais de succession afin que les héritiers bénéficient de l'impôt le plus favorable et paient des frais de succession moins élevés.

– Parts dans SCI: permet d'acquérir l'immeuble puis de le répartir entre les sociétés associées qui, sur la base de la participation, sont propriétaires du bien ou du bien.

– Construire une SCI – Vendre: Vous pouvez construire une propriété puis la vendre directement et réaliser un profit.

Comment le créer?

Une société immobilière, à l'exception d'au moins deux associés, qu'ils soient naturels ou légaux, est relativement simple à gérer. Il n'y a aucune exigence de capacité pour devenir partenaire. Un mineur, un gardien, un officier, deux poux … tout le monde peut devenir membre du même SCI. Bien entendu, un mineur apparenté est représenté par l'un de ses parents titulaire de l'autorité parentale. En revanche, chaque partenaire considéré comme tel doit y contribuer.

La contribution a pour objet de faire entrer le bien (nature ou argent) dans la succession du domaine. Enfin, la création de SCI ne nécessite pas de capital social minimum. Comme les autres sociétés (SARL, SAS, SASU, EURL), le capital de départ est donc un. En SCI, le capital social peut être variable ou fixe.

fiscalité

Cependant, le choix du régime fiscal de SCI nécessite une réflexion approfondie. Elle affecte de nombreux acteurs: l'émetteur, s'il est payé, les sociétés associées, la société elle-même. En effet, la société civile du secteur immobilier peut être soumise à l'impôt sur le revenu (IR). Dans ce cas, il serait ouvert à l'impôt. En effet, les assujettis sont des sociétés associées, et non la SCI elle-même. La restriction s'applique au niveau des associés ou à la proportion détenue par l'entreprise au prorata de leur part dans le capital de l'entreprise. Dans ce cas, les partenaires rapportent les résultats SCI directement dans la classe de revenus fonciers, ce qui correspond à la déduction annuelle sur le revenu. Les entreprises associées semblent être considérées comme propriétaires propriétaires et ont directement vu les fruits de la propriété de l'entreprise.

La société civile peut également opter pour le régime de l'impôt sur les sociétés (IS). Cette décision est prise par toutes les entreprises associées. Veuillez noter que cette sélection est en principe irréversible. SCI ne peut pas revenir en arrière. Par conséquent, il est impératif de considérer tous les éléments comptables et fiscaux de l'entreprise afin de peser le pour et le contre. L'option peut être exercée dès la création de la SCI, par cerfa M0 ou par lettre recommandée aux autorités fiscales, c'est-à-dire dans le ressort du siège social de la société. Suite au vote de la loi de finances 2019, l'article 17 a dû légèrement changer la donne. En effet, il prévoit le retrait de l'option SI. Cette option sera exercée au plus tard à la fin du mois précédant la date d'échéance du premier versement d'IS au cours du cinquième exercice suivant l'exercice au cours duquel elle a été exercée. En revanche, si l'IS n'est pas rendu, l'option deviendra alors irréversible. Enfin, en optant pour le régime fiscal d'IS, SCI est directement subordonnée à IS et non plus une entreprise associée. Les partenaires seront imposés sur les dividendes reçus, mais ne seront versés qu'après que SCI aura payé des impôts aux sociétés sur le bénéfice net déduit.

accompagnement

En conclusion, la structure juridique du SCI permet une grande flexibilité d'adhésion. Qu'il s'agisse d'une acquisition immobilière conjointe ou d'une gestion immobilière dans une unité familiale. Cette forme sociale est un outil de gestion d'actifs idéal. Cependant, SCI a besoin de l'assistance d'un avocat dans les formalités de création d'entreprise, mais aussi de conseil fiscal. Cela préserve sa constitution.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.