Rente boursière pensez à déposer!

Lorsque l'épargnant perçoit des intérêts ou des dividendes, il est immédiatement porté à 30%: 17,2% de charges sociales et 12,8% d'impôts.

Lors de la régulation d'un dépôt l'année suivante, il peut choisir entre deux options.

Cette taxe peut être exonérée (il n'y a pas d'autre procédure). C'est le principe d'une taxe forfaitaire ou d'une taxe forfaitaire unique. Un assujetti peut également intégrer ses avantages et dividendes dans ses revenus selon le barème de l'impôt sur le revenu. Une option intéressante pour les ménages non taxés. L'échantillon de l'année précédente (avec la valeur du dépôt) est ensuite retourné.

Évitez les avancées inutiles

Afin d'empêcher certains ménages d'obtenir des avances inutiles aux autorités fiscales, un système d'exonération a été créé. Les ménages qui en font la demande peuvent ainsi éviter la taxe de 12,8%. Cependant, les cotisations de sécurité sociale de 17,2% sont payées dans tous les cas.

procédure

Une demande d'exemption de dépôt n'est possible que dans certaines limites de revenus: moins de 25 000 € pour le dépôt sans intérêt (double pour un couple) et moins de 50 000 € pour les dividendes (75 000 € pour un couple). Le montant à prendre en considération est le dernier RFR connu (déclaration de revenus confirmée pour les revenus 2018 2019).

La demande doit également être adressée à son médiateur avant le 30 novembre afin qu'il puisse accorder une dérogation l'année suivante. Afin de bénéficier des revenus de 2020, il ne reste que quelques jours …





© Reuters


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.